Header Image

Douleur de mouvement peut souvent être attribuée à des souches et surétirement. Manquant d'échauffement du muscle-tendon est une des raisons.

Distensions et déchirures de l'appareil musculo-tendineux

Notre appareil musculo-tendineux est capable d’effectuer des millions de contractions par seconde.
Les fibres contractiles, sous l’effet d’une stimulation nerveuse, peuvent se raccourcir, ce qui permet le mouvement. Pour cela, les muscles et les tendons travaillent ensemble, en ce sens que les tendons constituent un prolongement des muscles et qu’ils sont fortement mis sous tension lors des contractions musculaires.

Description et Cause

Comme tout moteur, l’appareil musculo-tendineux doit s’échauffer, par exemple en commençant l’activité sportive lentement. Le non respect de ce principe lors de la pratique d’une activité sportive expose à un risque accru de distensions ou de déchirures musculaires ou tendineuses.
La sollicitation soudaine et exagérée de l’appareil musculo-tendineux, peut provoquer une distension voire même une déchirure d’un muscle ou d’un tendon.

Symptôme

Dans ce cas, les symptômes peuvent aller d’une brusque douleur aiguë avec diminution de la mobilité, dans les cas légers, à une très forte douleur associée à une perte complète de la mobilité dans les cas graves.
En cas de déchirure musculaire grave, un hématome peut se former dans le muscle lui-même.

Traitement

La plupart des distensions et déchirures de l’appareil musculo-tendineux sont traités de manière conservative, c’est-à-dire sans qu’une opération soit nécessaire. Lors de la phase aiguë, les distensions et déchirures sont toujours traitées selon le schéma R.I.C.E.
La réadaptation est un aspect important du traitement des lésions musculaires ou tendineuses.