Header Image

Traitement de l’arthrose

Traitement de l’arthrose

Les douleurs arthrosiques sont des douleurs avec une composante inflammatoire locale importante. Cela signifie que la cause des douleurs provient des tissus avoisinants enflammés. Les douleurs arthrosiques sont induites par des épisodes d’inflammation répétée des tissus autours de l’articulation. En raison du processus arthrosique, la capsule articulaire, les tendons, les muscles et les ligaments peuvent être enflammés et douloureux. Comme ces tissus se situent pour la plupart juste sous la peau, les anti-inflammatoires en application locale peuvent facilement les atteindre.

Anti-inflammatoires en application locale

Les anti-inflammatoires pour application locale, sous forme de gel ou de plaster, sont par conséquent idéaux pour traiter les douleurs dues à l’arthrose. La substance active des gels ou des plasters [Lien vers Flector] traverse la peau et atteint les tissus enflammés, permettant une amélioration marquée des douleurs après quelques heures. Les anti-inflammatoires locaux, comme les gels ou les plasters, sont également intéressants car le passage de la substance active dans le sang est très faible, il n’y a donc pas d’interactions avec les autres médicaments oraux pris par les patients.

L’utilité des anti-inflammatoires locaux pour traiter les douleurs de l’arthrose est d’ailleurs reconnue par toutes les recommandations internationales. Les anti-inflammatoires en application topique devraient autant que possible être utilisés avant un traitement par voie orale, car ils provoquent moins d’effets indésirables, en particulier au niveau du système digestif.

L’activité physique et le contrôle du poids réduisent les douleurs arthrosiques

Les douleurs arthrosiques ne peuvent pas être traitées seulement au moyen de médicaments. Les mesures non médicamenteuses sont également importantes. Il a été démontré qu’une activité physique régulière (de même qu’une activité sportive) était utile pour combattre les douleurs de l’arthrose. L’activité physique permet non seulement de mobiliser les muscles, les tendons et les ligaments, elle met naturellement en charge l’articulation, ce qui stimule les processus physiologiques au sein du tissu cartilagineux.

L’activité physique régulière permet de mettre aussi en mouvement toutes les autres parties des articulations, c’est-à-dire les ligaments, les muscles et le tendons.Si les personnes souffrant d’arthrose présentent en plus un surpoids, une réduction pondérale devrait aussi être envisagée. Le poids exerce son effet surtout au niveau des articulations qui le supportent, en particulier les hanches, les genoux et la colonne vertébrale dans son ensemble. Une légère perte de poids de seulement 5% permet déjà de moins charger les articulations et conduit à une réduction significative des douleurs. Ainsi, par des mesures bon marché, comme une activité physique modérée et un contrôle strict du poids, il est possible de bien améliorer les douleurs arthrosiques.

Bewegung und Gewichtskontrolle reduzieren Arthroseschmerzen