Header Image

Arthrose et inflammation

Arthrose et inflammation

En raison de l’absence de fibres nerveuses sensitives, on ne se rend pas compte de l’usure du cartilage, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses. Le processus d’usure du cartilage induit une réaction inflammatoire dans le tissu. Cette réaction représente une partie du processus de réparation du cartilage. Tant qu’elle reste limitée au cartilage seul, on ne ressent aucune douleur. C’est seulement lorsque le processus inflammatoire atteint les tissus avoisinants qu’on ressent des douleurs, car ces tissus sont innervés et par conséquent sensibles.

La manière dont le processus inflammatoire atteint les tissus avoisinants au cours de l’évolution de l’arthrose n’est pas encore clairement déterminée. On pense que les médiateurs de l’inflammation libérés dans le cartilage lors du processus de réparation, sont attirés vers les autres tissus où ils induisent une inflammation.

Les tissus avoisinants sont enflammés en cas d’arthrose

En cas d’arthrose, on observe typiquement une inflammation des tissus avoisinants situés à l’intérieur et à l’extérieur de l’articulation : la capsule articulaire, les tendons et les muscles, les ligaments, l’os et le périoste sont affectés par ces phénomènes inflammatoires. Ces tissus sont très fortement irrigués et innervés. Ceci est finalement important pour la perception de la douleur, parce que les tissus avoisinants enflammés sont généralement responsables des douleurs chez les patients souffrant d’arthrose. En raison de la localisation des tissus enflammés, les douleurs arthrosiques ne sont par conséquent pas des douleurs articulaires profondes ; elles sont la plupart du temps superficielles, car les ligaments, les muscles, les tendons et surtout la capsule articulaire sont situés directement sous la peau. La connaissance de ces éléments n’est donc pas seulement importante pour la compréhension de la maladie, ils sont aussi déterminants pour le choix du traitement. En cas d’arthrose, il n’est pas toujours nécessaire d’avaler des médicaments, qui peuvent provoquer des effets indésirables ou interagir avec d’autres traitements. Chez les patients qui prennent déjà plusieurs médicaments par voie orale, il est important de prendre garde au traitement utilisé contre l’arthrose.